Hearthstone, quand Blizzard joue aux cartes

Depuis 6 mois que j’ai commencé à jouer à Heartstone, ce n’est que maintenant que j’en parle (pas bien !) alors que ce petit jeu en ligne est devenu un véritable phénomène. Simple à comprendre, ludique, dynamique et particulièrement addictif, voici Hearthstone !

Des héros puissants

Les familiers de Magic reconnaîtront les bases… Hearthstone a été créé par Blizzard Entertainment (Diablo, World of Warcraft, Starcraft…), le géant du jeu en ligne. Jeu de cartes à collectionner, Hearthstone et son nom complet : Heroes of Warcraft a été lancé en mars 2014. On parle en ce moment d’une version portable sur Android et Iphone, de quoi rendre fous ceux déjà accro sur PC. Free-to-play grandement inspiré de l’univers de Warcraft, on y retrouve les héros suivants :

De gauche à droite : Jaina Portvaillant la Mage, Garrosh Hurlenfer le Guerrier, Gul’dan le Démoniste, Anduin Wrynn le Prêtre, Thrall le Chaman, Rexxar le Chasseur, Uther Porteur de Lumière le Paladin, Valeera Sanguinar la Voleuse et Malfurion Hurlorage le Druide.

Comment jouer à Hearthstone ?

Les 9 héros de Warcraft possèdent chacun une compétence particulière qui coûte 2 points de mana et ne peut s’utiliser qu’une fois par tour. Rexxar a le meilleur pouvoir selon moi : une flèche qui, pour 2 manas, met 2 points à l’adversaire (mais ce n’est que mon avis). Jaina peut mettre 1 dégât mais à n’importe quoi (créature ou héros), Garrosh peut avoir 2 points d’armure, Anduin se soigne de 2 points de vie, Gul’dan s’enlève 2 points de vie et pioche une carte, Valeera s’équipe d’une dague 1/2 (1 d’attaque, 2 de défense), Malfurion a +1 d’attaque pendant le tour et +1 d’armure, Uther invoque un mini-paladin 1/1 et enfin Thrall invoque un totem aléatoire.

Des cartes géniales à jouer

Les cartes de Hearthstone sont regroupées en catégories : soit par type de héros (mage, voleur, chasseur etc.) soit elles sont neutres, ce qui signifie qu’elles peuvent être dans tous les decks. Ah oui les decks ! Lorsqu’on choisit un héros, on choisit 30 cartes que l’on met dans son deck. Une carte nécessite des points de mana pour être mise en jeu. Ultra-simple, on a que 3 types de cartes : les serviteurs (les kreatuuuurr), les armes (pastaper) et les sorts (une petite boule de feu ?). Ces cartes sont classées par rareté, et pour voir combien-elle-est-rare-ma-carte, il y a des gemmes (tes yeux, gemme ton regard OKJESORS) aucune gemme : loser, blanc : commun, bleue : rare, violette : épique & orange : légendaire. Ces dernières sont évidemment les plus prisées. Presque toutes les cartes possèdent des pouvoirs spéciaux. Les voici :

– Cri de guerre : fait quelque chose quand il arrive sur le champ de bataille
– Râle d’agonie : fait quelque chose quand il meurt
– Provocation : oblige l’adversaire à attaquer la créature avec provoc’
– Charge : peut directement attaquer sans attendre le tour de repos
– Furie des vents : peut attaquer 2 fois
– Bouclier divin : protège la créature de n’importe quel dégât (après 1 dégât, perd le bouclier)
– Silence : annule tous les pouvoirs spéciaux d’une carte

Ouverture pack Hearhtstone

Comment choper des cartes ? Comme dans Pokémon, on a envie de toutes les avoir. Il y a les cartes du jeu de base et que tout le monde a dès le départ. Pratique mais pas très challenging. Ensuite il y a des cartes que tu peux avoir en gagnant à l’Arène (on va y venir) ou si tu t’achètes des paquets avec l’or que tu as gagné en faisant des quêtes. Les quêtes késako ? A chaque jour, sa nouvelle quête (perso c’est de me lever le matin) mais dans Hearthstone, ça peut être « jouer 20 créatures coûtant peu de mana », « 2 victoires du druide ou du voleur », « 5 victoires d’une seule classe »… et ainsi de suite. Plus la quête est difficile, plus elle rapporte de l’or, et avec tu peux te payer un tour en Arène (on va y venir je te dis) soit tu peux achetey des paquey. Mais il y a un autre moyen pour avoir de nouvelles cartes : le mode création. Prend-toi pour Dieu et obtiens n’importe quelle carte du jeu, grâce à de la poussière arcanique. Cette petite poudre se gagne à l’Arène (…) ou en désenchantant d’autres cartes.

Les différents modes

On peut jouer de 4 manières différentes à Hearthstone. Tout d’abord à l’entraînement : pas difficile et qui permet de prendre ses repères. Le mode partie peut se dérouler en « classé » ou « non classé » : classé est selon moi légèrement plus difficile et permet de gagner des points de victoire (à chaque mois, on remet les compteurs à zéro) contre des joueurs de même niveau : celui-ci va du rang 25 à 1, puis le rang Légende *_* Le « non classé » fait jouer contre des joueurs du même niveau. Le mode Arène se paye avec 150 pièces d’or ou 1,79 € : ah oui au fait, tout peut se payer en « vraie » argent dans Hearthstone. Et enfin le mode aventure où le joueur affronte des boss, débloquant de nouvelles cartes.

Le mode aventure s’est matérialisé en une première extension sortie il n’y a pas très longtemps : la malédiction de Naxxramas ! En tout, 5 ailes et 15 boss à battre. Et des heures de fun je vous l’assure !

Création deck HS

Les stratégies

On a tous ses préférences quand on a un peu d’expérience de jeu. Certains choisissent une classe plutôt qu’une autre, ont des cartes fétiches et des stratégies parallèles. Perso j’adore le Chasseur, le Prêtre et le Mage. A chaque héros ses habitudes, à chaque stratégie son terme précis. Par exemple mid-range signifie : « j’ai pas envie de choisir une stratégie particulière mais d’être prêt à tout, avec plein de cartes différentes. Couteau suisse powâ ». Le deck aggro veut dire : « je suis rapide, je suis bourrin, je t’envahis de toutes mes créatures qui coûtent pas cher et qui vont te tuer au tour 7. Bisous ». Tandis que le deck contrôle est plutôt : « la vengeance est un plat qui se mange froid, je suis patient. Vas-y met tes petites bêbêtes, moi j’arrive avec des 8/8 qui vont te kill en 2 tours ».

Voilà voilà, et puis à cela s’ajoute des combos. Mon chouchou ? Le combo en Chasseur « Busard Affamé » (coûte 5 – dès qu’on pose une bête on pioche une carte ») + « Hyène charognarde » (coûte 2 – chaque fois qu’une bête meure gagne +1+1) + « Lâcher les chiens » (coûte 2 – invoque un chien 1/1 avec Charge pour chaque serviteur adverse) et bim. Tu fais crever tes chiens, la hyène gagne en puissance et dès que les chiens sont lâchés tu pioches à n’en plus finir : KACHING !

Bien sûr il existe des centaines de sites en français ou en anglais sur le sujet : les combos à faire, les cartes à avoir, les meilleurs decks à construire. Le mieux est de commencer à jouer par soi-même ! En résumé (si vous ne l’aviez pas compris avant) je vous conseille fortement Hearthstone qui est un jeu simple et rapide  télécharger

Pour vous améliorez sur Hearthstone, je vous conseille également de jeter un coup d’oeils aux decks proposés sur Heartpwn mais également de regarder comment jouent les meilleurs joueurs actuels sur Twitch. Je vous recommande notamment la chaine de Kolento ou de ThijsNL.