Logitech G413, un clavier gamer efficace !

Bien que les effets lumineux RGB et les touches macros semblent faire fureur dans les claviers gamings, toutes ces caractéristiques supplémentaires font monter le prix. Entre le Suora de Roccat et l’Alloy FPS de HyperX, il est clair qu’il y a une demande pour des claviers abordables avec un design épuré et moins de gadgets.

Découvrez le moins cher des claviers gaming mécaniques de chez Logitech : le G413. Il a laissé tomber les touches multimédias dédiées et les touches macro ainsi que le système de rétroéclairage RGB entièrement personnalisable pour un design frameless et un set complet de switchs propriétaires Romer-G de chez Logitech. Au prix de 89€, le dernier clavier de Logitech se place juste en-dessous d’autres propositions frameless telles que l’Alloy FPS de HyperX, le Strafe de Corsair et le Suora de Roccat, tous à 99€.

Un clavier à la construction simple mais efficace

Comparé à la majorité des claviers gaming ou même à la plupart des claviers traditionnels, le G413 de Logitech peut paraître un peu dépouillé. Avec sa coque traditionnelle en plastique, vous pouvez voir la base sous-jacente du clavier dans toute sa splendeur.

Bien qu’on adore la peinture métallique noire et le rétroéclairage rouge du G413 Carbon de Logitech, on adore encore plus l’acier plus clair et le rétroéclairage blanc de la version Silver (bien que vous ne puissiez trouver cette variante que dans les magasins Best Buy aux États-Unis).

La perte de la coque extérieure n’a pas affecté la robustesse du clavier le moins du monde. Vous aurez du mal à plier ou à trouver le moindre point de flexion sur le G413 grâce à son plateau solide en alliage d’aluminium et de magnésium. Même le dessous en plastique du clavier semble résistant grâce à un ensemble de lignes moulées en diagonales qui renforcent sa rigidité, et ce tout en le soulevant légèrement au-dessus d’un plateau basique en plastique.

Clavier gamer mécanique Logitech G413

La seule chose que certains utilisateurs pourraient ne pas aimer est la façon dont les boutons des touches planent au-dessus de la base sans aucune protection sur les côtés. Personnellement, nous aimons ce design plus simple, sans compter que le nettoyage en est facilité.

Depuis que Logitech a présenté l’ostentatoire G910 Orion Spark, les claviers de la société sont devenus de plus en plus fins et sophistiqués. Le G413 semble être un pas considérable pris dans cette direction avec un cadre complètement nu qui mesure tout juste un centimètre d’épaisseur.

Performances du Logitech G413

Plutôt que de se tourner vers les touches à membrane ou les switchs Cherry MX comme les dernières offres de claviers abordables de Logitech, le G413 possède un effectif complet de switchs Romer-G. Si vous n’avez pas encore eu la chance de les tester par vous-même, la seule chose que vous devez savoir est que ce sont des switchs mécaniques réactifs et relativement silencieux.

On ressent en vrai coup lorsqu’on atteint le bas de l’espace de 2,5mm sous les touches avec les mécanismes Romer-G. Malgré la grande distance d’activation, on atteint le plateau plus rapidement et de manière plus sûre qu’avec d’autres claviers. C’est dû à Logitech réussissant à réduire les temps de réponse à une science.

Ces switchs Romer-G dureront également un bon moment, puisqu’ils sont évalués pouvoir tenir à 70 millions d’activation. Logitech inclut également un set de 12 touches à coques que vous pourrez utiliser pour remplacer les touches Z, Q, S et D et les cinq premiers chiffres, ainsi que quelques autres. Il s’agit d’un ajout appréciable pour différencier les touches spécifiques au gaming du reste du clavier.

Fonctionnalités supplémentaires

Malheureusement, la philosophie minimaliste de Logitech pour le G413 affecte profondément les caractéristiques qu’il propose.

Contrairement à tous les autres claviers Logitech, celui-ci n’inclut pas de touches multimédias dédiées. Évidemment les utilisateurs peuvent simplement activer la fonction permettant d’utiliser les raccourcis attachés à la touche FN, mais cela semble être un oubli étrange quand elles sont disponibles même sur le clavier G213 Prodigy Gaming qui est encore moins cher (69€).

De même, bien qu’on apprécie le port USB en passthrough, ce n’est que de l’USB 2.0 qui possède une vitesse de transfert de données plus lente.

Clavier G413 édition Carbon

Malgré tout, ce niveau de connectivité est comparable au Strafe de Corsair et est une avancée par rapport au seul port de chargement que vous trouverez sur l’Alloy FPS de chez HyperX. Il parvient aussi bien à supporter les périphériques sans fil, telle que la G900 Chaos Spectrum de Logitech, ce qui s’avère pratique pour charger des périphériques.

Le dessous du clavier possède un système de passage de câble que vous pouvez utiliser pour diriger le câble de votre casque ; c’est une caractéristique que nous n’avons vu que sur le K95 RGB Platinum de Corsair pour l’instant. De plus, le passage supplémentaire en forme de U sert de point d’ancrage pour votre souris filaire gaming.

Le verdict

Logitech présente un clavier gaming à petit prix, magnifique et complètement mécanique qui mérite largement que l’on y porte attention. C’est l’option frameless la moins chère disponible sur le marché, battant l’Alloy FPS HyperX et le Suora de Roccat tant au niveau du prix que de la réactivité.

Toutefois, le port USB 2.0 lent et le manque de touches multimédias dédiées sont deux compromis que vous devrez faire pour ce prix. Le G413 de Logitech semble parfaitement sensé comparé à ses rivaux. Cela dit, lorsque vous le comparez à d’autres offres de Logitech, cela semble être un étrange retour en arrière par rapport aux propres options d’entrée de gamme de la société.

Malgré tout, le G413 se tient résolument parmi les meilleurs claviers gaming de moins de 100€ disponibles aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *